7 priorités immédiates

Le Vendredi 26 Juin 2020

Il y a un avant et un après COVID-19. Notre programme initial n'est pas remis en cause par la crise traversée puisque de nombreux éléments sont d'ores et déjà applicables et répondent, voire même anticipaient, certaines de ses conséquences. Nous avons néanmoins identifié 7 priorités immédiates que nous mettrons en oeuvre dès le 29 juin au matin si nous sommes élus.

7 priorités immédiates
Nos 7 actions prioritaires et immédiates

  1. Économie et tourisme : mise en place d'un Grenelle de l'économie ouvert à tous les acteurs locaux (entreprises, artisans, professions libérales, agriculteurs... afin de construire un plan de relance de l'économie.

  2. Démocratie participative : mobilisation de la population pour réaliser un nouveau projet de ville collectif, une vision commune pour rendre Figeac plus attractive (création de journées citoyennes solidaires...).

  3. Réduction d'impôts : maintien de l'engagement de baisse d'au moins 3% des impôts fonciers, mesure qui accompagnera la décision de la suppression des impôts locaux.

  4. Communication de crise : mise en place notamment de l'outil Neocity permettant une information en temps réel à l'ensemble des habitants en cas de nouvelle vague du virus ou de toute autre crise (pour précision : cette application coûte moins d'un euro par habitant et par an). 

  5. Aides sociales :
    achat par la commune et le Grand Figeac pour 150 000€ de chèques cadeaux à destination des personnes en difficulté (chômeurs, jeunes sans emploi...) et aux personnels ayant continué de travailler durant le confinement et utilisables dans les commerces de proimité et sur le marché de Figeac ; 
    réaffectation des subventions non allouées dans le cadre d'événements annulés pour aider les associations caritatives type Restos du coeur, Secours populaire...   

  6. Santé : organisation d'un Ségur local regroupant professionnels, élus et usagers afin de se préparer collectivement à un éventuel retour du virus à la rentrée et d'engager un travail sur l'amélioration de l'offre de santé du territoire.

  7. Une gouvernance plurielle : création du CMIG (Conseil municipal d'intérêt général) : possibilité pour les minorités désireuses de s'investir d'obtenir des délégations municipales et ainsi contribuer concrètement à la gestion communale.